La peur de la solitude vue du côté de l’intelligence intrapersonnelle et du 3e chakra

solitude et intelligences multiples et chakras
solitude et intelligences multiples et chakras
Partager !

La solitude est un problème qui concerne de plus en plus de personnes.

En France, S.O.S Amitié reçoit environ 700 000 appels par an (dont près de 11.000 liés directement au suicide) et la solitude est la première cause d’appel…

solitude et intelligences multiples et chakras
solitude et intelligences multiples et chakras

L’intelligence qui englobe la solitude est l’intelligence intrapersonnelle et elle est liée au 3e chakra, le chakra du plexus solaire.

Ceux qui possèdent un bon développement de cette intelligence n’ont pas de problèmes car ce sont des solitaires de nature qui apprécient le temps passé avec eux-même. En fait, non seulement ils aiment cela mais ils en ont besoin, c’est une part importante de leur personnalité.

Notez que ces gens ne sont pas pour autant des associaux, au contraire, ils apprécient le contact des autres mais ils ne sont pas adeptes de groupes et de collectivités.
Ils aiment faire la fête avec des amis mais leurs préférences vont vers une bonne soirée seul(e).

Pour les autres, ceux qui possèdent un niveau moyen ou carrément bas de cette intelligence intrapersonnelle, il est très important de la développer sinon la solitude peut devenir leur pire ennemi.

Cette intelligence est celle de l’introspection, elle permet de bien se connaître, de penser, réfléchir, agir seul sans dépendre des autres.

Pour certains, la solitude est un choix mais pour d’autres, cette situation peut devenir très pénible à supporter, conduire à la dépression et quelques fois au suicide.

Qu’est-ce que la solitude morale?

Il faut différencier être seul physiquement de l’être moralement car on peut se sentir seul même entouré de sa famille, d’amis, d’amour ou d’amitié.

A l’école l’enfant n’est pas franchement encouragé à s’isoler, au contraire il est censé communiquer sur tout et n’importe quoi, lever le doigt, faire des activités de groupe etc. Celui qui n’éprouve aucune envie de participer peut facilement se retrouver décrit comme manquant d’enthousiasme, timide, renfermé, limite associable. Bref, il n’a pas le comportement que l’on attend de lui.

Afin de ne pas être rejeté du système scolaire un enfant qui possède un bon niveau d’intelligence intrapersonnelle doit apprendre à se mentir, à faire semblant pour s’intégrer au groupe alors qu’il n’aime pas ça et peut même ressentir un sentiment de claustrophobie.

Au lieu de l’encourager et l’aider à développer son intelligence intrapersonnelle, le système lui apprend à avoir honte de ce qu’il est, sa pensée n’a plus d’importance, celle qui compte est celle du groupe avec lequel il est censé communiquer et partager.

On ne lui demande plus de raisonner en tant qu’individu mais d’adopter la pensée du groupe, ce que je qualifie d’entrainement intensif vers la pensée unique.

Bien entendu il ne peut pas passer de l’introverti qu’il est à l’extraverti qu’il n’est pas alors il risque fort de se renfermer, de se retrouver mal avec lui-même et avec les autres et surtout, de ne pas s’aimer et de perdre toute confiance en lui.

Cette modification forcée du comportement provoque des dégâts sur son 3e chakra, celui qui gère la construction de la personnalité. Ce chakra est capable de déclencher toutes sortes de troubles : comportement destructeur, agressif et tyrannique, indécision et doute, difficultés à imposer son opinion, une forte tendance à en vouloir aux autres sans motifs particuliers etc. ce qui, bien entendu, ne facilite pas du tout les rapports sociaux.

En couple, l’adulte peut se montrer possessif car il a besoin que son(sa) partenaire le rassure par sa présence mais en même temps il lui en veut d’être là…

Il peut aussi éprouver beaucoup de difficultés à exprimer ses émotions ou à expliquer ce qu’il ressent alors son(sa) partenaire finit par se lasser car ce couple se transforme petit à petit en une prison dans laquelle il n’existe plus en tant qu’individu puisque l’autre attend de lui qu’il laisse derrière lui ses ami(e)s, ses goûts, ses activités, tout ce qui pourrait marquer cette individualité à laquelle l’autre n’a pas eu droit.

Cet adulte se retrouve donc un jour ou l’autre dans une situation d’isolement qui lui fait peur, qu’il n’a pas souhaité et qu’il supporte mal.

Les sites de rencontres illustrent assez bien ce comportement.

Beaucoup d’inscrits disent chercher l’amour, l’âme sœur, la femme ou l’homme de leur vie etc. alors qu’en réalité ils ne cherchent qu’à échapper à leur solitude, ils ont peur d’affronter le silence d’une maison vide….

Et pour échapper à cette situation ils se précipitent sur la première personne qu’ils trouvent sans même réaliser que, souvent, cet autre est exactement dans la même situation et que l’union de deux solitudes ne forme pas un couple.

Bien au contraire, ces deux solitudes réunies débouchent souvent sur un échec alors ils reprennent leur course vers d’autres rencontres similaires qui finissent invariablement de la même façon car une personne à problème n’attire pas ceux qui n’en n’ont pas.

L’adulte qui souffre de solitude ressent aussi un sentiment de peur puisqu’il ne sait ni s’affronter ni se supporter.

Pourtant, à moins de considérer qu’il n’est vraiment rien ni personne, sa maison n’est pas aussi vide qu’il le croit puisqu’il est dedans !

Et c’est de son existence qu’il doit prendre conscience…. Il doit récupérer son intelligence intrapersonnelle et la développer pour apprendre à s’occuper, à penser, à réfléchir seul, à ne pas dépendre de la compagnie ou de la présence de quelqu’un pour se réaliser.

Lorsque l’on se comprend, on sait ce que l’on vaut, on connaît ses limites et ses capacités, on sait ce que l’on peut apporter à l’autre et aux autres et alors, si l’on décide de rencontrer quelqu’un c’est par choix, pas par nécessité.

Les réseaux sociaux peuvent fournir l’illusion de ne plus être seul puisqu’avec un peu d’obstination n’importe qui peut se retrouver avec de nombreux amis aussi inconnus que virtuels, mais, demandez-vous ce qu’il se passerait dans votre vie si un jour vous étiez définitivement déconnecté(e)?

Développer votre intelligence intrapersonnelle vous permet donc de reprendre goût à vous-même, de vous estimer, de vous aimer, de vous apprécier, de retrouver la confiance que vous avez perdu un jour et tout cela permettra à votre 3e chakra de se remettre à fonctionner normalement apportant ainsi l’équilibre dont vous manquez.

Autres avantages, vous pourrez partir en vacances seul(e) et avoir le plaisir de rencontrer des gens passionnants, d’aller au cinéma voir un film complètement ringard sans avoir à supporter de remarques désagréables, de traîner au lit jusqu’à pas d’heure le Dimanche matin, de manger ce que vous voulez parce que ça vous fait plaisir etc. Vous vous ouvrirez les portes du bonheur tout en ne fermant pas celles du partage!

Bien entendu, chaque cas étant unique, il faut donc bien prendre le temps d’analyser en détail les origines d’une solitude qui se transforme en souffrance

Voir aussi

Ajouter votre commentaire

Votre email ne sera pas publiee.


*