éducation des enfants : TDAH la grande supercherie de l’industrie pharmaceutique

éducation des enfants : TDAH la grande supercherie de l’industrie pharmaceutique
éducation des enfants : TDAH la grande supercherie de l’industrie pharmaceutique
Partager !

inégalités et systeme scolaireLe système éducatif scolaire Français génère de plus en plus d’inégalités et donc, de plus en plus de problèmes.
La plupart du temps les programmes scolaires ne sont pas adaptés aux enfants alors, plutôt que de faire des réformes qui iraient dans le sens de créer une école intéressante dans laquelle les enfants s’épanouiraient, on utilise une méthode simple : adapter l’enfant à l’école.
ritaline drogue des enfantsLes principaux bénéficiaires de cette méthode éducative relativement récente en France et très rentable sont clairement les laboratoires pharmaceutiques, s’il fallait n’en citer qu’un, je choisirais (au hasard) Novartis, célèbre pour sa fabrication de Ritaline
Qu’est-ce que la Ritaline? Pour ceux qui ne le savent pas encore, c’est un produit composé de méthylphénidate et, pour faire simple, la Ritaline est une drogue dure similaire aux amphétamines, inscrite au tableau II des stupéfiants.

Comment cela fonctionne-t-il?
Un instituteur lambda, n’ayant strictement aucune formation médicale, signale un comportement de l’enfant extrêmement préoccupant qui va nécessiter un traitement à savoir :
inattention (n’écoute pas, est distrait, n’obéit pas correctement et assez vite etc.)
hyperactivité (remue souvent, se tortille sur sa chaise etc.)
impulsivité (répond trop vite, parle trop etc.)

On pourrait traduire tout cela par : normal, l’enfant s’ennuie à mourir en classe, il faut bien qu’il s’occupe mais pas du tout, ces attitudes sont devenues une maladie qui s’appelle TDHA : Trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité
Et cela se soigne à coup de Ritaline ou autres produits du même style: Concerta, Quasym…
Ces produits sont tous des drogues dures utilisés pour faire rentrer l’enfant dans le moule scolaire.

La réalité du TDAH est que cela ne concerne réellement qu’environ 5% d’enfants DANS LE MONDE ENTIER (source: World Federation of ADHD) qu’il n’existe absolument aucune mesure scientifique permettant de le diagnostiquer (source: TDAH ressources) et que les ventes de Ritaline ont progressé de 70% ces 5 dernières années en France.
la ritaline une augmentation scandaleuse des ventesAu Mexique la vente de Ritaline a augmenté de 800% entre 1993 et 2001, au Royaume-Uni la prescription de Ritaline est passée de 158,000 en 1999 à 661,463 en 2010, en Espagne la consommation augmente de 8% par an depuis 1992, aux USA l’augmentation est de 83% entre 2006 et 2010
(source : the guardian, fight for kids)

Historique :
Le chimiste Leandro Panizzon synthétisa la molécule de méthylphénidate en 1944 puis ce produit fut breveté en 1954 par la Compagnie pharmaceutique Ciba sous le nom de Ritaline.
La Ritaline commença à être utilisée pour soigner les enfants au début des années 1960.
En 1944, le TDAH n’existait pas et, chose curieuse, cette “maladie” fait son apparition dans les années 1960, c’est-à-dire, en même temps que la Ritaline !
Le hasard fait quand même bien les choses….
A croire que pour vendre leur drogue les laboratoires ont inventé le TDAH…
En 1970, 150 000 enfants prenaient de la Ritaline aux USA, en 2003, le nombre a explosé pour passer à 1 enfant sur 25… Les ventes de Ritaline dans le monde rapportent des sommes absolument colossales à son fabricant : Novartis.

Comment font les laboratoires Novartis pour faire progresser ainsi les ventes de ce produit?
Pour le savoir il suffit de lire le récit de leurs multiples condamnations pour corruption, pots-de-vin aux médecins et pharmaciens ….
– 2016 – 25 millions de dollars,
– 2015 – 390 millions de dollars,
– 2010 – 72,5 millions de dollars

Depuis Avril 2016, Novartis est poursuivi par la Turquie pour versement de 85 millions de dollars de pots-de-vin à du personnel du ministère Turc de la santé afin, selon la presse turque, de «s’acquérir déloyalement une part de marché» des médicaments et ils sont encore sous le coup d’une enquête de corruption de médecins et de pharmaciens de la part du Département de Justice aux USA….
Le gouvernement français s’interroge sur la légalisation du cannabis alors que de plus en plus d’enfants, dès l’âge de 5 ans, sont drogués aux amphétamines !

En plus du risque d’accoutumance, voici ce que peut provoquer le méthylphénidate:
– augmentation de la pression artérielle et du rythme cardiaque,
– effets indésirables cardiovasculaires graves,
– hallucinations impliquant souvent des insectes, des serpents ou des vers,
– hypertensions artérielles pulmonaires,
– retards de croissance staturo-pondérale,
– troubles neuropsychiques,
etc.
Avis de la commision de transparence de la Haute Autorité de Santé – avril 2012:
Le méthylphénidate relève de la réglementation des stupéfiants. La Commission prend acte des effets indésirables du méthylphénidate et reste préoccupée par ses effets à long terme liés à sa structure amphétaminique.
A noter qu’il n’existe aucune étude sur les effets indésirables du méthylphénidate à long terme sur la santé de l’enfant.

un monde pour des enfants sans drogue sans ritaline

Que souhaitons-nous pour nos enfants?

Le système scolaire est mauvais, la France est en constante dégringolade par rapport aux autres pays, les inégalités sociales sont de pire en pire, le taux de chômage des jeunes français est le plus élevé d’Europe !
Tous ceux qui se sont succédés aux commandes du Ministère de l’Education Nationale (S. Royale, Lang, Mélenchon, Bayrou, Fillon, Jospin, Bougrab etc.) portent leur part de responsabilité dans l’échec du système éducatif.

Doit-on, en plus, transformer les enfants en junkies pour continuer d’enrichir l’industrie pharmaceutique?

En 2013, Daniel Vasella, président de Novartis, devait recevoir une prime de départ de 72 millions de francs suisse (60 millions d’euros). Cette somme était tellement énorme que les Suisses ont protesté ce qui les a conduit à voter (à 68%) une loi contre les rémunérations abusives.
La prime a été ramenée à un montant plus “raisonnable” de 2,7 millions de francs Suisses plus quelques actions d’une valeur de 2,2 millions de francs Suisses. En cadeau de consolation, le groupe Novartis a prévu de lui confier des services de conseil rémunérés 25.000 dollars par jour.
Durant ses 17 ans de carrière aux commandes de Novartis Daniel Vasella a touché, selon les estimations, entre 200 et 400 millions de francs suisses (entre 162 et 324 millions d’euros).

Soyons rassurés, Novartis est donc un groupe qui se porte très bien….

La résolution 2042 du Conseil de l’Europe est un véritable cri d’alarme sur l’abus de diagnostics de TDAH, le manque de formation des soignants et surtout sur le fait que les psychostimulants ne devraient être prescrits qu’en dernier recours, uniquement si les autres méthodes non médicamenteuses ne fonctionnent pas.

Alors, à quand une enquête sur ce qui motive certains médecins à prescrire la Ritaline en premier recours et à tour de bras à des enfants qui n’en n’ont pas besoin?

Après les USA, la Chine, la Turquie etc. peut-on espérer une enquête sur les agissements des laboratoires Novartis en France?

Voir aussi

Ajouter votre commentaire

Votre email ne sera pas publiee.


*